Presse

Emission du 29/11/2011

 


 

 


 

 


La Capitale

342823495_B9786063Z.1_20130103210243_000_GFUEHD35.1-0

Eric Libau, avec son chapeau, et ses « élèves  » du samedi matin au parc de Woluwe. T.V.

Eric Libau donne des leçons de dressage au parc de Woluwe. Tous les samedis matins, Eric Libau accueille au parc de Woluwe, les maîtres et leurs fidèles compagnons canins afin de commencer, continuer ou peaufiner l’éducation de leurs chiens. Ce consultant en éducation canine nous explique de quoi il retourne.

t-20100315-H2CVD3-0

Samedi 13 mars. Parc de la Woluwe. Un temps de chien. Ça tombe bien. C’est le jour que nous avons choisi pour rencontrer Eric Libau, responsable au Centre d’éducation pour chiens Brussels Canine. Comme tous les sixièmes jours de la semaine, à 9h45, ce maître-chien accueille les compagnons à quatre pattes et leur propriétaire dans l’un des plus beaux espaces verts de Bruxelles afin de parfaire l’éducation de leur chien. « Le programme commence par une récréation où les canidés sont lâchés dans une zone de liberté pour évacuer une partie de l’énergie contenue, afin qu’ils soient plus réceptifs et disposés pour les cours «, explique le coach. « Ensuite «, poursuit-il, « place aux exercices. L’objectif est de les socialiser et non pas d’en faire des bêtes de compétition où des chiens de garde. Notre but, c’est de les éduquer afin qu’ils deviennent de bons chiens de famille «. Et au Brussels Canine, tous les toutous sont les bienvenus.  » Pas de délit de sale gueule chez moi « , sourit Eric Libau.  » On accepte toutes les races. Petits, grands, les soit-disant dangereux également. Nous proposons d’ailleurs différents groupes selon les tailles car il faut que les gabarits soient en accord. Il y a notamment deux groupes destinés aux jeunes canidés qui ont entre 8 semaines et 7 mois. On leur apprend entre autre à s’habituer aux différents bruits, aux situations de la vie courante, à rester près du maître… Il faut compter environ un an de dressage pour que votre chien soit éduqué.  »

Si votre teckel tant aimé vous fait des misères à la maison, dites-vous que rien n’est perdu.  » Un chien dissipé, même s’il a déjà 6 ou 7 années derrière lui est « récupérable «. Il y a toujours moyen de le rééduquer « , précise le responsable.

Le centre connaît un succès croissant dans la capitale. Plusieurs facteurs sont à l’origine de ce triomphe.  » On jouit d’une bonne réputation grâce entre autre au bouche-à-oreille mais aussi aux vétérinaires qui sont satisfaits du travail que nous réalisons. D’un autre côté, les centres d’éducation pour chiens sont plutôt rares à Bruxelles. Et puis, sans trop se vanter, nous sommes fiers du service que nous accomplissons. Notre grande qualité: travailler dans un espace ouvert. Et en 3 ans, il n’y a eu aucun incident. >


Brussels Canine dans le parc de Woluwe

rtbf

Concept original

C’est un concept original que le dressage canin en milieu urbain. Un concept mené de main de maître par Eric Libau qui propose aux propriétaires de chiens de se réunir les samedis au coeur du Parc de Woluwé pour faire le point sur le dressage de leur animal de compagnie. De tout âge, de tout niveau ou de tout défaut qu’il soit… votre cher toutou peut parfaire ou commencer son éducation afin de devenir un compagnon de tous les instants et surtout de tous les plaisirs. Une éducation sous le couvert d’une bonne socialisation. Il est vrai que les chiens sont soumis à de nombreuses situations parfois stressantes en milieu urbain… une bonne éducation permet de gérer au mieux les cas de figure de la vie courante.

Des instructeurs qui ont du mordant

Une répartition est faite selon l’âge et le niveau de dressage des chiens. Un chiot de moins de 4 mois se fatigue plus vite et s’adonnera à un cours d’une durée maximale de 30 minutes. Une prise en charge par les différents instructeurs est ainsi organisée. Une participation financière est demandée afin d’engager les gens dans la démarche, de se responsabiliser face au projet. L’asbl compte aujourd’hui près de 400 membres, une adhésion abordable de 90 euros est demandée pour une année somme à laquelle il faut rajouter une participation de 2,5 euros par cours.

Un engagement – une relation

Eric Libau anime ces rendez-vous et souligne l’importance d’une bonne et juste relation chien-maître pour le bien-être des canidés. Un rendez-vous qui a du chien tous les samedis au sein d’un site verdoyant. Et puis… même s’il y fait un temps de chien… ce serait de circonstance ! http://www.brusselscanine.be –

Nathalie De Wulf